SCPI
Société Civile de Placement Immobilier

SCPI : Définition

La SCPI est une solution de placement ouverte à tous, qui permet à plusieurs personnes d'acquérir des parts de différents biens immobiliers locatifs, afin d'obtenir des loyers et de faire un bénéfice à la revente.

L'investissement dans une SCPI offre de nombreux avantages et c'est pour cela qu'il s'agit d'un placement très apprécié des français. Tout d'abord la SCPI permet d'investir dans l'immobilier locatif avec une vision d'investisseur uniquement. A aucun moment l'investisseur ne verra les biens dans lesquels il aura investit son argent. C'est une société de gestion qui s'occupe de la gestion locative du parc immobilier possédé par les associés de la SCPI. Les associés placent leur agent, recoivent les loyers en fonction de leur quote-part, puis revendent leur part en espérant obtenir un bénéfice.

Il faut également savoir qu'une SCPI permet à ses associés de diluer au maximum les risques de pertes d'argent. En effet, une SCPI offre la possibilité d'investir dans une très grande quantité de biens immobiliers de différentes tailles, de différents types (commercial, habitation, locaux ...) et partout en France. Grâce à cela, si l'un des locataires ne paient pas son loyer par exemple, mais que tous les autres paient sans problème, alors cette perte se fortement diluer dans l'investissement global.

scpi

Quels sont les différents types de SCPI ?

Maintenant que vous connaissez la définition d'une SCPI, vous devez savoir qu'il en existe deux types distincts avec chacune leurs avantages. Ces deux types de SCPI ne visent pas tout à fait le même publique, même si elles conservent certains points en commun comme le fait d'investir dans de l'immobilier.

La SCPI de rendement

La SCPI de rendement est la solution la plus intéressante pour ceux qui cherchent un rendement élevé. En effet, la SCPI de rendement permet aux associés de récolter des loyers suivant leur quote-part mais également de chercher à faire un bénéfice au moment de la revente. Les taux de rendement sont généralement très élevés, surtout si l'on compare cela aux placement d'épargne classiques comme le livret A.

La SCPI fiscale

La SCPI fiscale offrira également un rendement appréciable, mais son objectif principal sera de faire bénéficier ses associés d'avantages fiscaux considérables. Il est possible grâce à une SCPI fiscale d'investir dans des biens placés sous la loi Pinel, la loi Malraux ou en déficit foncier. En fonction de cela, les avantages fiscaux seront différents. Par exemple la SCPI en loi Pinel permet de bénéficier d'une réduction d'impôt de 12 à 21% à condition de garder ses parts pendant au minimum 6 ans.

Comment acheter des parts d'une SCPI ?

L'achat de parts dans une SCPI va en réalité dépendre du monde de fonctionnement du capital de celle-ci. En effet une SCPI peut être à capital variable ou à capital fixe.

Si elle est à capital variable, les associés peuvent acheter des parts tout au long de l'année. Le prix des parts est fixé par la société de gestion et correspond à la valeur des biens immobiliers auquel on ajoute les frais d'acquisition.

Si la SCPI est à capital fixe, alors l'acquisition de parts se fait sur ce qu'on appelle le marché primaire ou secondaire. Sur le marché primaire, les associés achètent des parts uniquement lorsque la société de gestion lance une période d'augmentation du capital pendant une durée limitée. Sur le marché secondaire, l'achat se fait entre les associés eux-mêmes à n'importe quel moment. Par contre le prix des parts dépendra de l'offre et de la demande sur le marché secondaire. Autrement dit, le prix peut être très élevé par rapport aux prix du marché immobilier de base.

La fiscalité d'une SCPI

La SCPI est soumise à l'impôt sur le revenu foncier. Tous les loyers perçus doivent être déclarés par les associés de la SCPI. L'imposition se fait sur la tranche marginale de chaque associé à la quelle s'ajoute les prélèvements sociaux.

Toutes les plus-values générées sur les ventes de parts par exemple sont quant à elles considérées comme des revenus financiers et seront imposées au barême progressif de l'impôt sur le revenu ainsi qu'aux prélèvements sociaux à 17,2%.

Enfin, il existe deux régimes d'imposition pour les revenus générés grâce à une SCPI : le régime réel et le micro-foncier, ce dernier étant soumis à certaines conditions pour bénéficier d'un abattement de 30%.